CIRCE@univ-paris3.fr





Université SORBONNE nouvelle Paris 3





Ada Tosatti

Diplômée de l’Institut de Sciences Politiques de Paris et titulaire d’une maîtrise de Lettres Modernes à la Sorbonne (mention très bien) elle s’intéresse depuis longtemps aux interactions et aux transferts culturels entre France et Italie, à la fonction des intellectuels et aux relations entre champ littéraire et politique dans la culture italienne.
En témoigne son mémoire de DEA en Histoire contemporaine à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (2002, mention très bien), relatif aux échanges entre les revues Les Temps Modernes et Il Politecnico dans l’immédiat après-guerre, qu’elle a mené parallèlement à son emploi en tant que Conseillère chargée de la culture et de la communication à la Mairie du 4ème arrondissement de Paris (2001-2004).
En témoigne également sa thèse de doctorat en Études Italiennes, sous la direction de Jean-Charles Vegliante (2011, mention très honorable avec félicitations du jury), portant sur l’extrémisme littéraire et politique pendant les années soixante-dix à travers le cas exemplaire de l’écrivain Nanni Balestrini.

Agrégée de Lettres Italiennes (2005), elle a enseigné la langue, la littérature et la civilisation italienne pendant 8 ans dans le département d’Études Italiennes de l’université de Paris 3 -Sorbonne Nouvelle.

En mars 2009 elle a co-organisé avec Jean-Charles Vegliante la journée d’études « L’Italie vue d’ici, langues, cultures et représentations nouvelles » à la Maison de l’Italie qui a donné lieu au volume L’Italie vue d’ici. La traduction-migration, Paris, L’Harmattan, 2012.

En juin 2014 elle a co-organisé avec le professeur Maria Pia de Paulis le colloque international « Les nouveaux réalismes dans la culture italienne à l’aube du troisième millénaire. Définitions et mises en perspective » (actes à paraître en 2015).

Parmi ses centres d’intérêt et ses domaines de recherche, se trouvent également la poésie contemporaine et la traduction, aussi bien du point de vue de sa théorie que de sa pratique :
depuis 2005, elle est membre assidu des ateliers de traduction de poésie de CIRCE : elle collabore activement, depuis sa naissance, au projet <uneautrepoésieitalienne> sur la poésie contemporaine et au laboratoire de traduction des Canti de Giacomo Leopardi (accord bilatéral CIRCE-CNSL) qui a donné lieu au volume Chansons, sous la direction de Jean-Charles Vegliante, Paris, Le Lavoir St. Martin, 2014 [voir p. Publications]. 

De 2007 à 2010 elle a été secrétaire générale du CIRCE.
De 2008 à 2012 elle a été membre élu au Conseil Scientifique de l’université Sorbonne Nouvelle - Paris 3. 
Depuis 2013 elle est membre du bureau du Centre Interdisciplinaire de la Recherche sur la Culture des Echanges (CIRCE) et membre du bureau de l’EA 3979 - Les cultures de l'Europe Méditerranéenne Occidentale (LECEMO) de l’université Sorbonne Nouvelle - Paris 3.

Actuellement elle fait partie du jury pour l’épreuve orale d’italien à l’École Nationale d’Administration (ENA).

Édition de textes

Édition et préface de : Nanni Balestrini, Antologica. Poesie scelte, Milan, Oscar Mondadori, 2013.

Responsabilité de colloques et d’ouvrages collectifs

Colloque international « Les nouveaux réalismes dans la culture italienne à l’aube du troisième millénaire. Définitions et mises en perspective », co-direction avec Maria Pia de Paulis, Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, 12-14 juin 2014 (actes à paraître en 2015).

Co-direction avec Giorgia Bongiorno du n° 14 de la revue Quaderni del ’900, « Forme moderne della narrazione : parole, immagini, serialità », mai 2014. 

L’Italie vue d’ici : la traduction-migration, Ada Tosatti, Jean-Charles Vegliante (éds.), Paris, L’Harmattan, 2012.

Articles et communications à colloque avec publication

« Declinazioni del realismo nei poeti degli anni Zero », pour le colloque international « Les nouveaux réalismes dans la culture italienne à l’aube du troisième millénaire. Définitions et mises en perspective » (à paraître en 2015).

« Traduire le plurilinguisme de Emilio Villa », pour la journée d’études du 22 juin 2013, Traduction et plurilinguisme, Lucrezia Chinellato, Emilio Sciarrino, Jean-Charles Vegliante (éds.) (à paraître en 2015).

« Maurizio Cucchi poète-traducteur : au truchement des langues et des genres », dans Arnaud Bernadet, Philippe Payen de la Garanderie (éds.), Traduire-écrire : histoires, poétiques, anthropologie, Lyon, ENS Éditions, 2014.

« Du mouvement de 1977 à la mythopoïèse de Wu Ming : engagement et écriture collective », dans Ana Maria Binet, Martine Bovo-Romoeuf (éds.), Savoir et Pouvoir à l’ère de la « modernité liquide », Colloque International à l’Université Michel de Montaigne – Bordeaux 3, le 9 et 10 juin 2011 (à paraître).

« La signorina Richmond, poesia in Movimento », numéro monographique consacré à Balestrini de la revue Resine. Quaderni liguri di cultura, nos 132-133, 2ème-3ème trimestre 2012, p. 183-193.
 
« Fragments d’un discours politique. La violenza illustrata de Nanni Balestrini », dans Véronique Abbruzzetti, Anne Boulé (éds.), Actes du colloque international  Le fait divers dans la culture italienne. Du mirabilis médiéval au fatto di cronaca contemporain, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2012.

« Un manifeste contre la répression : l’Italie des années de plomb vue par les intellectuels français », dans Jean-Charles Vegliante, Ada Tosatti (éds.), L’Italie vue d’ici : la traduction-migration, Paris, L’Harmattan, 2012, p. 89-110.

« Sartre e Vittorini : engagement e “nuova cultura », dans Angelo d'Orsi, Francesca Chiarotto (éds.), Intellettuali. Preistoria, storia e destino di una categoria, Turin, Nino Aragno, 2010, p. 523-537.

« La prison dans Gli Invisibili de Nanni Balestrini: symbole et réalité du déclin de l'extrême gauche italienne des années soixante-dix », dans Christophe Dumas, Eric Fisbach éds., Récits de prison et d'enfermement, Angers, Presses de l'Université d'Angers, 2010, p. 109-117.

« “Avec les yeux du langage”: violence du texte et subversion politique dans La violenza illustrata de Nanni Balestrini », Actes en ligne du Colloque international Littérature et « temps des révoltes » (Italie, 1967-1980) les 27-29 novembre 2008,École Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines, Université Stendhal Grenoble 3 et Université Pierre Mendès France Grenoble 2. http://colloque-temps-revoltes.ens-lsh.fr/spip.php?rubrique95

Participations à des ouvrages collectifs

Contribution à l’anthologie Tempi di versi. Pagine di poesia italiana annotate per lettori stranieri : 1900-2008, Valentina Russi, Lucinda Spera, Lucia Strappini éds., Perugia, Guerra, 2010.

Traductions

Collaboration à une anthologie de poètes italiens contemporains pour les Éditions Nous (en cours).

Traduction de Robert Mengin, De Gaulle à Londres vu par un Français libre, Paris, La Table Ronde, 1965 (en cours). 

Nanni Balestrini, Sandokan. Storia di camorra, Genève, Éditions Entremonde, 2014.

Andrea Inglese, Matériaux pour un livre sur Paris, dans Nioques, n° 11, septembre 2013.

Vivre à Milan et Hypocalypse, dans Nanni Balestrini, Blackout, Genève, Éditions Entremonde, 2011.

« Parcours poétiques au féminin : Elisa Davoglio, Giovanna Marmo, Laura Pugno, Lidia Riviello, Sara Ventroni », traduction et présentation de textes publiés et inédits dans Poeti d’oggi / Poètes italiens d’aujourd’hui. ITALIES, Revue d’études italiennes, n° 13, 2009, p. 357-391.

Traduction de l’adaptation théâtrale du roman Marie Galante de Jacques Deval pour le Teatro Nazionale dell’Opera de Rome, 2007.

Traductions collectives

Collaboration aux traductions collectives de Chansons de Giacomo Leopardi, sous la direction de Jean-Charles Vegliante, Paris, Le Lavoir St. Martin, 2014. 

Membre du groupe de traduction de poésie italienne contemporaine:

 http://uneautrepoesieitalienne.blogspot.com

Intérêts de recherche actuels

Rapports entre littérature et politique, transferts culturels italo-français, poésie contemporaine, traduction, traductologie.

 

tosatti ada